Rencontre, 2019

Performance au quartier Dussurgey, une commande d'Alliade Habitat avec le CAP Saint-fons, l'Espace Créateur de Solidarités et l'Hotel Triki, Saint-Fons

Zézé est en lui-même, un événement où il fait figure de support en mouvement, et dont l’indispensable présence des habitants suffit pour tenter une véritable rencontre, celle qui dépasse le bonjour ou la poignée de main consensuelle. La couleur fais de la peinture un endroit où l’on peut se perdre au-delà de soi.

Ne disposant que d’une temporalité courte (4 semaines) et n’ayant aucun «groupe» constitué, Zézé pro- pose donc un projet de porte à porte motivé par un échange de main, constitué en trois temps et engendrant la réalisation de trois costumes. Chaque costume sera formellement lié au type d’interaction avec l’habitant. (ETAPE 1) Le costume est constitué de trois per- sonnes. Zézé au centre est introduit par une personne du CAP et de l’ECS auprès des habitants pour une première poignée de main, entrainant un échange de main et d’empreinte. (ETAPE 2) Le costume permet de rapporter aux habitants, leurs empreintes transformées en bois, qu’ils doivent peindre sur le support «atelier» porté par Zézé. Les mains fraîchement peintes sont conservées par les habitants qui devront les ramener lors de la troisième étapes. (ETAPE 3) Zézé attend cette fois-ci, le déplacement des habitants à lui, pour qu’ils accrochent leurs mains sur les portes en bois de son costume. Rassemblant toute les mains des habitants rencontrés, le costume forme alors un village de mains colorées. Fier d’une culture populaire faisant le tour du quartier, l’art n’est pas l’affaire d’une intelligence d’en haut, ni même d’une médiation évangélisatrice d’un savoir culturel. Cette action de couleur rappelle que l’art fais partie de la vie et peut aussi sonner à la porte.

 

©2020 par MAXIME DELHOMME (Zeze). Artiste, Dessinateur, Peintre, Performeur.